vacances zéro déchet

Adepte du zéro déchet, vous souhaitez évidemment poursuivre votre démarche même sur votre lieu de vacances ? Certains facteurs peuvent malheureusement mettre à mal vos convictions : gain de temps, contrainte, compromis entre amis, accès limité aux structures adaptées… Le zéro déchet même en congés nécessite d’être pensé en amont pour vous épargner du stress durant votre séjour. La Boutique Moso fait le point sur les bonnes pratiques à adopter et vous livre quelques astuces pour passer des vacances placées sous le signe du respect de l’environnement… et de votre porte-monnaie ! 

Déjà conscient des enjeux écologiques, vous menez tous les jours des petites actions quotidiennes ? Vous souhaitez continuer dans cette démarche éthique même une fois parti.e en vacances ? Un séjour zéro déchet, oui, mais à quel prix ? Comment concilier ce moment de l’année éphémère, où la surconsommation règne en maître, avec ses habitudes éco-responsables ? Qu’y a-t-il vraiment à gagner en ne cédant pas à la facilité ? Partons du principe que personne n’est parfait, mais que chaque geste, même à petite échelle, a son importance dans la sauvegarde de la planète.

Vacances zéro déchet : anticiper est la clé 

Vous n’êtes pas du genre à prévoir quoi que ce soit pour les vacances ? Vous aimez vous laisser porter par le vent ? De toute évidence, les imprévus ne vous font pas peur et c’est tant mieux pour vous… Mais vous risqueriez d’être un peu déboussolé quant à votre perspective de séjour zéro déchet. Loin de ce que vous connaissez, vous perdez vos repères, et encore plus si vous élisez votre lieu de vacances dans un endroit reculé. Pour vous épargner une montée de stress inutile, n’hésitez pas à vous renseigner en amont sur les commerces proches de votre hébergement, des maraîchers en passant par les épiceries ou les petits marchés de producteurs locaux ! N’oubliez pas votre tote bag pour y glisser vos denrées alimentaires et limiter ainsi les sacs plastiques.

Psst ! Avant de partir, n’oubliez pas de vider votre frigidaire de ses aliments périssables ! 

Certaines applications mobiles pourront vous aider dans vos recherches, comme par exemple Réseau Vrac qui recense les épiceries en vrac de France par villes et régions, ou encore la carte des solutions développée par l’association française Zero Waste. 

De la même manière, privilégiez les billets de train ou d’avion dématérialisés, et servez-vous de Google Maps ou Waze pour vous orienter plutôt que d’imprimer du papier. 

La panoplie du voyageur zéro déchet 

De quoi se compose le kit vacances zéro déchet ? Équipez-vous de vos ustensiles durables, à commencer par la gourde. Celle-ci est primordiale, à adopter en vacances mais aussi tout au long de l’année, pour dire stop à la production et consommation excessives de bouteilles en plastique. N’oubliez pas de la vider avant de prendre l’avion, sous peine de la voir confisquée… et de devoir craquer pour sa version plastifiée afin de vous désaltérer ! 

Ajoutez à la gourde des couverts et gobelets à usage multiple, n’oubliez pas les serviettes et nappes en tissu et le tour est joué : vous avez tous les accessoires pour organiser des pique-niques zéro déchet sur la plage, en forêt ou près de la rivière. Enfin, ne négligez pas la paille en inox ou en bambou, car si sa version plastique est maintenant bannie en France, elle est encore utilisée dans de nombreux pays du monde. 

Cosmétiques solides et formules écologiques

Remplissez de préférence votre trousse beauté de cosmétiques solides : maquillage, pain de rasage, savon, shampoing et déodorant solide, dentifrice à croquer… En plus d’être écologiques, ces produits sont également très faciles à transporter ! Ne faites pas non plus l’impasse sur les accessoires d’hygiène non polluants. Bye-bye les cotons-tiges, pensez au cure-oreilles en bois ; idem pour les disques de cotons démaquillants, on passe aux lingettes lavables et réutilisables ; exit les rasoirs jetables, pour leur version durable et écologique… Enfin, ne négligez pas les soins polyvalents, pour un gain de place évident : une huile végétale ou une eau florale par exemple !

Si vous n’êtes pas encore familier.e des cosmétiques solides, adoptez des produits aux formules biodégradables, à l’impact moindre sur la nature, à l’image des protections solaires naturelles ou certifiées bio : celles-ci, disposant d’un filtre minéral, ne contiennent pas de substances nocives et dangereuses pour la faune et la flore marine. Pour une baignade respectueuse de l’environnement ! 

Mesdames et mesdemoiselles, si ce n’est pas déjà le cas, il est temps de découvrir les protections hygiéniques écologiques : culotte de règles ou coupe menstruelle, ces deux alternatives ne prendront que peu de place dans votre valise, limiteront fortement votre empreinte et vous permettront de faire des économies considérables

De la même manière, n’oubliez pas de vous munir de couches lavables pour votre bébé !

Enfin, du côté de la trousse à pharmacie, optez pour des produits naturels, conditionnés dans un contenant réutilisable : des huiles essentielles pour les petits maux estivaux, ou encore un gel après-soleil pour soulager les brûlures.

Nourriture et souvenirs : qualité avant facilité 

Les fast-foods et plats à emporter font partie intégrante de notre vie, mais quelle meilleure occasion que les vacances pour lever le pied ? Finis les emballages superflus, sans parler des aliments gras mauvais pour la santé, on se rend au restaurant (à pied ou à vélo) pour manger sain et local tout en profitant du cadre. 

Idem pour tout ce qui concerne les cadeaux souvenirs rapportés de vacances : choisissez l’artisanat régional ! Le gain est double : on n’alimente pas la surproduction et la surconsommation, tout en acquérant des biens de qualité supérieure. En suivant ce schéma, quand la fièvre acheteuse des vacances se fait ressentir, tournez-vous plutôt vers les friperies et magasins de seconde main, recycleries et antiquaires, achetez sur les marchés locaux. Trouvailles précieuses garanties, pour qui n’a pas peur de retrousser ses manches ! 

Éviter les trajets en avion et activités polluantes

Ne pas prendre l’avion est sans aucun doute un des compromis les plus durs à faire lorsque viennent les vacances ! Car las.se d’un quotidien éprouvant, on a envie de dépaysement. Le contexte actuel est pourtant une aubaine pour découvrir les recoins les plus remarquables de notre belle France, lesquels peuvent tout à fait vous transporter à plusieurs milliers de kilomètres ! Alors on fait sa valise et on part faire du tourisme en train, en bus, ou en co-voiturage

Qui dit vacances dit souvent activités sportives, mais celles-ci doivent être bien choisies, car il n’y a rien de plus contradictoire que de tenter une démarche zéro déchet si l’on monte fièrement sur un jet-ski pour 30 minutes de plaisir… et un impact écologique important, sans compter son coût onéreux ! On opte plutôt pour du kitesurf, du canoë, du paddle ou de la randonnée, de la course ou du vélo, qui ne nécessitent que peu ou pas de ressources énergivores. En plus de stimuler votre forme physique, ces activités n’ont aucun impact direct sur l’environnement ! 

Ramasser les déchets et choisir un logement éco-responsable

Vous êtes irréprochable quant à vos déjections de déchets, mais on ne peut pas en dire autant des autres… Même si on vous l’accorde, ce n’est pas amusant de passer derrière des inconnus dégoûtants et irrespectueux, prenez 5 minutes de votre temps pour ramasser canettes, sacs plastiques et autres emballages jetés dans la nature. Celle-ci vous remerciera ! L’astuce ? Joindre l’utile à l’agréable : dites-vous que ce n’est pas une corvée mais bien un geste responsable, et rendez-le ludique et éducatif en faisant participer toute la famille !

Pour finir, pensez à réserver un hébergement éco-responsable, de plus en plus courant en France et à travers le monde. Ce type d’établissement, conscient des enjeux environnementaux, est entièrement conçu de façon à préserver le cadre au milieu duquel il se situe, et participe généralement à des initiatives écologiques auxquelles peut s’adonner la clientèle. Hôtel, complexe écolodge ou éco-camping, cabane dans les arbres, bulle transparente dans la forêt… Choisissez un établissement en phase avec vos principes, tout en profitant d’un endroit magnifique et préservé.

Zéro déchet

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés