Les origines du mascara

Basique beauté de la trousse à maquillage, le mascara a encore de beaux jours devant lui ! Ce petit tube qui sublime les cils semble bel et bien indémodable, aujourd’hui plus que jamais en raison du port du masque ! Mais connaissez-vous son histoire ? La Boutique Moso vous propose un petit voyage dans le temps pour en apprendre plus sur son évolution. 

+150% de ventes de mascaras sur l’année 2020, c’est ce qu’indiquent les chiffres donnés par Mathilde Lyon, analyste du secteur beauté Europe du NPD Group. Le rouge à lèvres ne peut pas en dire autant, ayant subi de plein fouet l’impact des confinements à répétition, accompagnés du port du masque obligatoire en extérieur. Plus que jamais utilisé pour mettre en valeur le regard, le mascara est un indispensable beauté aux multiples déclinaisons. Sur La Boutique Moso, le mascara bio connaît également un grand succès, et s’impose comme un cosmétique de qualité, de par sa formulation naturelle et bio. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi : son ancêtre, le khôl, dont l’utilisation remonte à -3000 av. J-C à l’ère de l’Egypte Ancienne, était constitué de poudre d’antimoine, de suie, et de graisse animale ! Il aura fallu attendre plusieurs millénaires avant de voir apparaître le mascara tel qu’on le connaît aujourd’hui. Focus sur un cosmétique indétrônable de notre mise en beauté ! 

XIX et XXème siècle : la percée du mascara

C’est lors de l’époque coloniale en Algérie que les Français découvrent la poudre d’antimoine, dont les locaux font usage dans la ville de Mascara, pour se maquiller les yeux et prévenir certaines maladies oculaires. Cette roche noire aux reflets bleutés est en fait un métalloïde dont les méfaits pour la santé ont été plusieurs fois soulevés, considérée comme un perturbateur endocrinien. 

En 1880, Eugène Rimmel, parfumeur et chimiste franco-britannique, élabore le fameux Rimmel, qui est devenue une appellation synonyme, couramment adoptée en France et en Italie pour désigner le mascara. À l’époque, sa composition renferme un mélange de pétrole et de vaseline. Depuis, sa première version a vu (fort heureusement) ses formules changer, et jouit toujours d’une réputation de référence sur le marché cosmétique. 

L’Américain Tom Lyle Williams lui emboîte le pas en créant le premier mascara « moderne » en 1915, inspiré par les techniques de maquillage utilisées par sa sœur Mabel. À seulement 19 ans, il développe une formule à base de poussière de charbon et de vaseline. Deux ans plus tard, fort de ce premier succès, le jeune homme met au point le cake mascara, déclinaison compacte sur laquelle on frotte une brosse humidifiée avant de l’appliquer sur les cils. Un précurseur du cosmétique solide en somme ! L’engouement n’en sera que plus important, et donnera lieu à la création de la célèbre marque de cosmétiques Maybelline.

Le saviez-vous ? Maybelline est la contraction du prénom Mabel, sœur de Tom Williams, et vaseline, qui entrait dans la composition de son produit. 

1939. Exposition universelle de New-York. L’industrielle polonaise fondatrice de la marque éponyme Helena Rubinstein innove totalement, en proposant le mascara-Matic, résistant à l’eau ! Elle va plus loin encore lorsqu’elle présente en 1957, le mascara dit « automatique », qui n’est autre que le contenant tube que l’on retrouve partout maintenant dans nos trousses à maquillage ! Toujours commercialisé de nos jours, le fameux Long Lash enrichi en fibres de soie a bien des aficionados… 

S’ensuivront l’arrivée des mascaras de couleur dans les années 80, en parallèle de la mode placée sous le signe de l’excentricité, l’ostentation et les mises en beauté criardes. Puis, courant 2000, les premiers mascaras maximisateurs de volume

Et enfin, l’avènement des mascaras naturels et bio, dont les formules n’ont plus rien à voir avec celles qui les ont précédées au début du 20ème siècle. 

Composition du mascara à travers les âges 

Poudre toxique, graisse animale, pétrole, vaseline… Des ingrédients qui ont de quoi hérisser les poils tant ils paraissent à des milliers d’années de nos convictions écologiques sur La Boutique Moso. D’autant plus qu’à l’époque, l’alliage des formules ne permettait pas d’obtenir texture, rendu et tenue optimaux. Depuis, la cosmétique conventionnelle a su développer des mascaras aux formules plus sûres, mais certaines restent encore strictement encadrées car elles contiennent toujours des substances potentiellement nocives. Fort heureusement pour notre santé, les modes de consommation ont opéré un virage ces dernières décennies, permettant l’essor des cosmétiques naturels et bio, dont le maquillage, et bien sûr le mascara ! Tous les ingrédients qui le composent sont soigneusement sélectionnés pour garantir une totale innocuité et une performance qui n’a rien à envier à ses homologues conventionnels. Allonger, recourber, volumiser, épaissir, gainer ou colorer les cils, tout en leur apportant un soin

C’est l’occasion de vous présenter quelques-uns de nos mascaras phares, issus de marques consciencieuses et engagées pour votre santé et celle de la planète ! 

Mascara Volume noir Avril

On craque pour son petit prix et sa performance inégalée : sa texture crémeuse promet une application facile et sans paquets. Ce mascara est enrichi en eau de tige d’orge, cires d’abeille et de carnauba et poudre d’açaï, aux vertus hydratante, réparatrice et fortifiante. Certifié bio Cosmos Organic par Ecocert.

Voir le produit
Mascara aloe vera Zao Make-Up

Cartons pleins pour ce mascara à la formule très douce qui convient aux yeux sensibles, enrichie en aloe vera, beurre de karité et gomme d’acacia. Ces ingrédients confèrent à ce produit des propriétés hydratante, nourrissante et une tenue durable. Pour une application cil à cil, sans amas de matière superflue. En plus, ce mascara est rechargeable ! Certifié bio Cosmos Organic par Eocert et Cosmébio, Vegan et Cruelty Free.

Voir le produit
Mascara Gypsy Volume Boho Green

Appréciez le volume intense donné à vos cils grâce à ce mascara à la formule 100% naturelle ! Sa brosse épaisse en nylon promet de donner un maximum de densité à vos cils, pour un véritable regard de biche longue durée. Certifié bio Cosmos Organic par Cosmébio. 

Voir le produit
Mascara Soin Volume Lady Green

Ce mascara allonge les cils et leur apporte en parallèle un véritable soin ! Sa formule contient 98% d’ingrédients d’origine naturelle, dont des huiles végétales qui nourrissent et gainent le cil. Volume garanti, même pour les yeux sensibles ! Certifié bio Cosmos Organic par Cosmébio. 

Voir le produit
Mascara Double Dream Purobio

Des cils lissés, allongés et recourbés, une texture riche et crémeuse pour faciliter l’application, telles sont les promesses faites par ce mascara ! Sa formule est enrichie en cire d’abeille et huiles de ricin et d’argan, pour nourrir intensément le cil et favoriser une longue tenue ! Certifié bio par CCPB. 

Voir le produit
Maquillage

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés