crème solaire étalée sur épaule d'une femme sur la plage
Que ce soit dans les rues de la ville ou sur la plage, il est essentiel de bien se protéger du soleil. Pourtant, la crème solaire soulève quelques controverses concernant sa composition incluant des ingrédients nocifs pour la santé. Alors, avec le boom des cosmétiques à faire soi-même, il peut être tentant de réaliser sa propre protection solaire. Une démarche qui semble plus saine mais qui peut toutefois relever de la fausse bonne idée. Nous vous expliquons pourquoi.

Pourquoi utiliser une crème solaire ?

L’importance de la crème solaire n’est plus à démontrer. Elle est fortement recommandée dès le plus jeune âge lors des expositions prolongées au soleil. Ceci s'explique par la nocivité des rayons du soleil pour notre peau. En effet, le soleil émet deux types de rayonnements ultraviolets (UV) : les UVA et les UVB.

Les UVA sont ceux qui disposent de la longueur d’onde la plus élevée. Ils pénètrent donc plus profondément dans la peau et sont responsables de dégâts au niveau cellulaire (vieillissement prématuré, rides, tâches pigmentaires, etc.).

Les UVB impactent quant à eux la surface de la peau et provoquent des dégâts plus importants. Ils sont la cause des coups de soleil et peuvent engendrer des taches de rousseur et des grains de beauté. Les médecins s'accordent également à dire que plus de ¾ des cancers de la peau sont causés par une exposition prolongée aux UVB. Pour éviter cela, la crème solaire est donc LA solution à privilégier

Comment fonctionne la crème solaire ?

La crème solaire est composée de deux types de filtres : les filtres physiques et les filtres chimiques. Les filtres physiques sont obtenus à l’aide de poudres minérales (oxyde de zinc et/ou dioxyde de titane). Ces ingrédients agissent comme une barrière en demeurant à la surface de la peau. Ils évitent que les rayons du soleil ne pénètrent dans l’épiderme. Les filtres chimiques sont quant à eux fabriqués en laboratoire. Ils pénètrent dans la peau et la protègent des rayons UV en les absorbant.

Quelques conseils pour une bonne utilisation

Pour profiter pleinement du pouvoir protecteur de la crème solaire, il est nécessaire de suivre quelques conseils utiles. Pensez donc à :

  • Choisir un indice de protection adapté à la nature de votre peau ;
  • Appliquer une quantité suffisante de crème (environ 7 cuillères à café pour tout le corps) ;
  • Renouveler l’application toutes les deux heures en cas d’exposition prolongée ;
  • Remettre de la crème après être sorti de l’eau ;
  • Ne pas réutiliser un tube entamé de l’année passée (même si le délai de 12 mois n’est pas dépassé).

Crème solaire maison: des ingrédients sains mais une protection insuffisante

Afin de limiter les risques liés à l'utilisation de substances chimiques potentiellement nocives, il est possible de faire sa propre crème solaire maison. Les recettes peuvent ainsi s'adapter au type de peau et aux préférences de chacun en ce qui concerne le parfum ou les ingrédients. Plusieurs huiles végétales et beurres sont ainsi privilégiés dans les recettes maison.

Toutefois, selon les chercheurs d’une étude américaine publiée dans la revue “Health Communication”, ces ingrédients ne seraient pas suffisamment efficaces. Pour lutter contre les rayons UV, une crème solaire doit proposer un indice de protection d’au moins 30. Or, les ingrédients naturels privilégiés dans de nombreuses recettes sont loin d'atteindre ce seuil. Le beurre de karité atteint à peine un indice de 6 et l’huile de coco offre un indice de protection de seulement 7 tout comme l’huile d’olive. Pour l'huile de jojoba l’indice de protection n’est que de 4 et l’huile d’amande de 5.

Certains filtres minéraux que l’on retrouve dans la composition des crèmes industrielles sont également intégrés aux recettes maison. Il s’agit de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane. Bien qu'efficaces pour protéger la peau du soleil, ils doivent être incorporés correctement et en quantité suffisante dans la recette pour ne pas perdre en efficacité. Des connaissances en chimie sont pour cela nécessaires, au risque d’obtenir des résultats qui ne sont pas à la hauteur. Le niveau de protection attendu avec les crèmes solaires maison est donc souvent largement en-deçà des seuils conseillés. Ce qui rend ces produits maison peu, voire même pas efficaces du tout, contre les rayons UV.

2 recettes de crèmes solaires maison

Il existe sur Internet de nombreuses recettes maison pour réaliser de la crème solaire. Elles proposent de mélanger des huiles et beurres végétaux avec un filtre solaire minéral et quelques gouttes de vitamine E pour la conservation.

Recette n°1

Voici donc un exemple de recette maison pour laquelle vous aurez besoin de :

  • 1 cuillère à soupe de cire d’abeille ;
  • 4 cuillères à soupe d’huile de coco ;
  • 4 cuillères à soupe de beurre de karité ;
  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale d’olive ou de jojoba ;
  • 2 cuillères à soupe d’oxyde de zinc sans nanoparticules
  • 1 cuillère à café de vitamine E

Il vous suffit de faire fondre les huiles végétales et le beurre de karité sans les faire bouillir puis de laisser refroidir quelques minutes. Vous pouvez ensuite ajouter l’oxyde de zinc et mélanger le tout à l’aide d'un fouet ou d’un mixeur électrique. A la fin, vous ajoutez la vitamine E et pouvez verser la crème dans un pot en verre.

Recette n°2

Afin d’obtenir une crème solaire maison parfumée à la vanille, vous aurez besoin de :

  • 15 g de cire d’abeille ;
  • 6 cl d’huile de coco ;
  • 12 cl d’huile d’olive ;
  • 2 cuillères à soupe d’oxyde de zinc sans nanoparticules ;
  • 1 cuillère à café de vitamine E ;

Quelques gouttes d'extrait naturel de vanille pour le parfum ; Faites fondre les huiles végétales et la cire d’abeille au bain marie. Hors du feu ajoutez l’extrait de vanille, la vitamine E et l’oxyde de zinc. Mélangez puis versez le tout dans un bocal en verre. Avant d’utiliser votre crème solaire maison, il est conseillé de la laisser reposer entre ½ journée et une journée. Vous pouvez ensuite la conserver au réfrigérateur pendant environ 6 mois. La crème se solidifie au réfrigérateur mais il suffit de la sortir une vingtaine de minutes avant utilisation pour une application plus facile.

Notre philosophie sur la question

Créer sa propre crème solaire est une activité ludique qui ne présente pas de danger en soi pour la peau. Les ingrédients utilisés peuvent avoir une action hydratante, régénérante, anti-âge ou encore apaisante pour l’épiderme. Toutefois, penser que l’on est parfaitement protégé et s'exposer longuement au soleil avec une crème maison peut présenter un réel danger. Vous n’avez en effet aucune garantie sur le niveau de protection de votre crème. Bronzer sur la plage avec ce type de produit ne vous met pas à l'abri des coups de soleil ou des risques plus graves de vieillissement cutané et de cancer.

La crème solaire non bio : une bonne protection mais des ingrédients controversés

Puisque la crème solaire maison à base d’ingrédients naturels n’est pas indiquée pour bénéficier d'une protection efficace, vous pouvez avoir envie de vous tourner vers une crème conventionnelle. Celles-ci sont généralement composées de filtres minéraux (oxyde de zinc ou dioxyde de titane) ou bien de filtres chimiques (oxybenzone ou salicylate d'éthylhexyle ). Elles contiennent également des conservateurs, des épaississants, des agents stabilisateurs, etc.

Bien que ces crèmes présentent une réelle efficacité, leur composition est source de controverses. Elles contiennent en effet des nanoparticules, des ingrédients allergisants ou encore des perturbateurs endocriniens. La nocivité de ces ingrédients pour la santé a été de nombreuses fois démontrée. De plus, la crème solaire conventionnelle contient des filtres issus de la pétrochimie (ethylexylmethoxycinnamate, butylparaben, 4-methylbenzyldenotoxiques camphre, benzophenone-3, etc.) qui détruisent les coraux.

D’autres ingrédients comme l'ammonium ou encore les phosphates sont quant à eux responsables de la prolifération d'algues. Un cocktail de composants qui mettent en danger notre santé et celle de nos océans. Plusieurs ingrédients sont ainsi à éviter car potentiellement nocifs il s’agit notamment de : - L’octyl méthoxycinnamate (OMC) - Le 4-méthylbenzylidène camphre (4-MBC) - L'oxybenzone, le 3-benzylidène camphre (3-BC) - L'octocrylène (OC - Le Rétinyl Palmitate (ou vitamine A Palmitate) - Le butylhydroxyanisol - L’oxyde de zinc et dioxyde de titane sous forme de nanoparticules - Le paraben - L’alcool

Filtres minéraux ou filtres chimiques, que choisir ?

Si vous souhaitez opter pour une crème solaire conventionnelle, vous avez le choix entre deux types de produits : avec filtres minéraux ou avec filtres chimiques. Pour faire votre choix, il est conseillé de vous orienter vers une crème composée de filtres minéraux. Ils offrent une protection efficace et sont moins nocifs pour la santé. Parmi ces filtres, l’oxyde de zinc est à privilégier car le dioxyde de titane est largement controversé. Les crèmes solaires avec filtres minéraux sont plus épaisses et ont tendance à laisser un film blanc sur la peau, ceci s’explique par le fait que les filtres minéraux restent à la surface de la peau pour la protéger contre les rayons UV. Les filtres chimiques pénètrent quant à eux plus facilement dans l’épiderme pour une application plus confortable mais leur nocivité pour la santé est plus importante.

Avantages et inconvénients

Les inconvénients de la crème solaire non bio résident dans sa composition. Comme expliqué plus haut, les composants de ce type de crème ont un effet néfaste à la fois sur la santé et sur l’environnement. De plus, ces crèmes peuvent provoquer des réactions allergiques pour les peaux sensibles. En revanche, avec ce type de crème solaire vous avez la garantie d’être protégé contre les rayons UV. Vous pouvez également choisir votre niveau de protection selon votre type de peau :

  • SPF 50 et + pour les peaux très claires
  • SPF 30 à 50 pour les peaux claires
  • SPF 30 pour les peaux mates
  • SPF 15 à 30 pour les peaux foncées

Les crèmes non bio ont également l’avantage d’être faciles à appliquer et certaines ne laissent aucun film blanc sur la peau (notamment avec filtres chimiques). Elles peuvent également être enrichies en tyrosine ou en caféine pour accélérer le bronzage.

Notre philosophie sur la question

La majorité des crèmes solaires non bio offrent un bon niveau de protection, parfois supérieur à 50. Cependant, ces produits contiennent également des ingrédients problématiques que ce soit pour la santé ou pour l'environnement. Perturbateurs endocriniens, nanoparticules, etc. sont montrés du doigt pour leur nocivité sur le long terme. Les industriels commencent toutefois à revoir leurs formules pour les rendre plus saines. Une démarche qui se rapproche petit à petit des attentes des consommateurs d'aujourd'hui.

La crème solaire bio : le bon compromis entre protection et ingrédients

Les crèmes solaires conventionnelles utilisent principalement des filtres chimiques issus du pétrole. Ces ingrédients sont reconnus pour leur nocivité, ils peuvent être allergisants, cancérogènes, polluants pour l'environnement ou perturbateurs endocriniens. Pour faire le choix d’une protection solaire saine, il est donc possible de se tourner vers une crème bio. Il s’agit d’un parfait compromis entre recette maison et produit conventionnel. La crème bio n'utilise en effet que des filtres minéraux (généralement de l’oxyde de zinc) moins nocifs pour la santé. Sa formulation respecte en effet la charte bio plus saine pour la santé et pour l'environnement. De plus, la crème solaire bio est testée en laboratoire ce qui permet de garantir son efficacité. Elle dispose, comme les crèmes conventionnelles, d’un indice de protection généralement compris entre 30 et 50 qui offre une réelle protection contre les UVA et les UVB. La crème solaire bio propose une composition plus naturelle et hypoallergénique. Elle est en effet enrichie en huiles et beurres végétaux reconnus pour leurs vertus protectrices contre les rayons du soleil tels que :

  • L’huile de karanja
  • L’huile de soja
  • L’huile d’amande douce
  • Le beurre de karité
  • L’huile de pépins de framboises - etc.
  • Les ingrédients épaississants, conservateurs et les filtres solaires sont également d'origine naturelle comme la vitamine E, la cire d’abeille ou encore l’oxyde de zinc.

Avantages et inconvénients de la crème solaire bio

Le grand avantage de la crème solaire bio par rapport aux produits conventionnels c’est sa formulation 100% naturelle. De plus, elle est vérifiée en laboratoire ce qui, contrairement aux crèmes maison, offre une véritable garantie quant à son efficacité. Elle est également disponible sous différents indices de protection et sous différentes formes (spray, crème, huile, etc.). Des déclinaisons dédiées aux enfants et aux bébés sont également proposées pour s'adapter aux besoins de chacun. Toutefois, le seul bémol de ce type de protection solaire concerne le confort de son application. La crème solaire bio est dépourvue de nanoparticules ce qui l’empêche de pénétrer profondément dans l’épiderme. Elle peut donc laisser un léger film blanc sur la peau. Un petit bémol que l’on peut également déplorer chez certaines crèmes conventionnelles beaucoup plus nocives pour la santé.

Crème solaire bio, quelques produits à privilégier

Aujourd'hui, le choix s’est fortement élargi au rayon des crèmes solaires naturelles et bio. Pour profiter d’une protection efficace et vérifiée en laboratoire tout en prenant soin de votre peau, nous vous conseillons différents produits sur La Boutique Moso. La marque Acorelle propose ainsi une large gamme de soins solaires de grande qualité. Pour le visage vous pouvez opter pour la crème certifiée bio SPF 50 ou encore pour la crème solaire teintée SPF 30 ou 50. Pour le corps, Acorelle propose également le spray solaire SPF 30 ou 50 pour une application facile. Et pour les plus petits, la marque a développé une crème spéciale bébé SPF 50 et un spray enfant SPF 50 également. Les produits Acorelle sont enrichis en ingrédients naturels reconnus pour leur action protectrice tels que l’huile de karanja, l’huile de pépins de framboise ou encore l’huile de soja. Ils intègrent également un filtre minéral 100% naturel qui ne pénètre pas la barrière de la peau. D'autres marques comme Avril ou Bioregena proposent également des soins solaires en crème, en spray ou en huile pour protéger efficacement votre peau des rayons UV.

Notre philosophie sur la question

A notre sens, la crème solaire certifiée bio est le meilleur compromis entre recette maison et crème industrielle. Elle intègre des ingrédients respectueux de la santé et de l’environnement et propose un indice de protection solaire similaire aux crèmes non bio. Le seul bémol : l’application est souvent moins confortable car la crème solaire bio pénètre moins bien dans la peau. Un petit bémol plutôt facile à accepter lorsque l’on souhaite être bien protégé contre les UV sans s’exposer aux substances chimiques controversées. En été, se protéger du soleil est primordial pour rester en bonne santé. Si vous avez encore du mal à choisir entre crème maison, bio ou conventionnelle, le mieux est de vous exposer raisonnablement au soleil. Rester à l’ombre reste en effet la méthode la plus efficace pour éviter l’exposition aux UV.

La sélection produits

Bestseller
Centifolia Gel Aloe Vera Gel d'Aloe Vera
Centifolia Gel d'aloe vera
7.90 €
14 Avis ✓ Click & collect Paris
Spray Solaire Haute Protection Enfants SPF50
Acorelle Spray Solaire Haute Protection Enfants SPF50
28.95 €
1 Avis ✓ Click & collect Paris
Spray Solaire Haute Protection SPF30
Acorelle Spray Solaire Haute Protection SPF30
20.50 €
1 Avis ✓ Click & collect Paris
Crème Solaire Visage Haute Protection SPF50
Acorelle Crème Solaire Visage Haute Protection SPF50
17.95 €
✓ Click & collect Paris
Bestseller
Spray Solaire Haute Protection SPF50
Acorelle Spray Solaire Haute Protection SPF50
23 €
2 Avis ✓ Click & collect Paris
Voir toute la sélection
DiyÉté

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés