photo d'un masque d'argile verte pour la peau grasse

Longtemps considérée comme une maladie adolescente, l’acné touche aujourd’hui environ 20% des adultes, et plus particulièrement les femmes.

Lassés des soins aux ingrédients trop agressifs pour leur peau et l’environnement, de plus en plus de malades se tournent vers les traitements naturels. Vous êtes perdu entre les recettes de grand-mère et les nouveaux ingrédients miracles?

La Boutique MOSO démêle le vrai du faux et vous offre une revue non-exhaustive des produits qui marchent, et ceux dont vous pouvez vous passer.

L’acné, c’est quoi?

L’acné, ou dermatose, est une affection de la peau dûe à la sécrétion excessive de sébum par la glande sébacée associée à des phénomènes d'inflammation. En résultent points noirs, comédons, kystes ou encore nodules. Il existe 3 types d’acné, à savoir l’acné rétentionnelle (responsable des filaments sébacés, points noirs et autres microkystes) l’acné inflammatoire (celle qui vous amène papules et pustules), et enfin l’acné rétentionnelle et inflammatoire qui conjugue tous les symptômes cités plus haut. A l’âge adulte, elle provient la plupart du temps d’un déséquilibre hormonal et/ou d’une hygiène de vie mal adaptée aux besoins de la peau.

L’hygiène de vie en question

On l’a souvent entendu, l’alimentation joue un rôle essentiel quand il s’agit d’acné. Bien qu’aucune étude à grande échelle n’ait prouvé que manger spécifiquement de la charcuterie ou du chocolat donnait de l’acné, il a récemment été démontré que les produits laitiers -mal digérés par une bonne partie de la population- favoriseraient l’apparition d’acné. En ligne de mire également, le sucre et les produits alimentaires qui font rapidement augmenter la glycémie et enclencheraient un processus inflammatoire. On essaiera donc de privilégier une alimentation pauvre en produits laitiers et aliments à IG élevé et de faire la part belle aux laits végétaux, aux céréales complètes et aux féculents à IG bas (ces informations sont données à titre général et indicatif. Si vous envisagez un changement quelconque de régime alimentaire, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre médecin traitant afin de vous assurer des apports alimentaires équilibrés).

Pour éviter la prolifération des bactéries, il est aussi important de changer sa taie d’oreiller le plus souvent possible, de même que ses serviettes de toilette. Enfin, n’oubliez pas de nettoyer régulièrement l’écran de votre téléphone. Véritable nid à bactéries, il contiendrait jusqu’à 500 fois plus de bactéries qu’un siège de toilettes !

Pourquoi les traitements conventionnels sont contre-productifs ?

Les cosmétiques conventionnels anti-acné promettent souvent des résultats spectaculaires en un temps record. Enrichis en alcool et acides en tout genre, ces produits vont dans un premier temps améliorer l’aspect de votre peau et “l’assainir” en surface. Ce qu’on oublie simplement de mentionner, c’est qu’ils ne font qu’aggraver le problème à long terme. Avant d’être un vilain mot sorti tout droit des confins de notre adolescence, le sébum est d’abord une barrière protectrice indispensable à la santé de la peau. Quand cette dernière est asséchée ou agressée, elle en produit plus pour se protéger et se réparer. Ainsi, quand vous utilisez un produit à base d’alcool ou trop riche en acides, la barrière protectrice de la peau disparaît, ce qui la laisse à nu et plus sujette aux agressions. Par la suite, la peau va tenter de se “réparer” en produisant encore plus de sébum et donc, aggraver l’acné. L’important ici, c’est de comprendre qu’il est contre-productif d’assécher sa peau pour qu’elle soit plus belle mais qu’il faut au contraire préserver son hydratation afin d’équilibrer au mieux la production de sébum. Quant aux fameux kystes et micro-kystes, des solutions douces et naturelles existent.

Quels ingrédients naturels pour la peau grasse ?

La nature recèle pléthore d’ingrédients capables d’améliorer sensiblement l’aspect de la peau acnéique.

Le Miel Adapté à tous les types de peau, c’est un antibactérien naturel également très efficace pour traiter les cicatrices d’acné. Comment l’utiliser?

  • Pur, en masque pendant 20 min, peau hydratée et purifiée garantie..
  • Fréquence : 1 à 2 fois par semaine selon la gravité de l’acné.

L’argile : astringente et purifiante, privilégiez l’argile rose pour les peaux sèches et sensibles, l’argile verte pour les peaux grasses à très grasses. Comment l’utiliser?

  • A utiliser pure, en masque et à enlever dès qu’elle commence à sécher.
  • Fréquence : 1 fois par semaine.

L’huile de noisette Particulièrement appréciée des peaux grasses, elle diminue la brillance.Comment l’utiliser?

  • Prélevez 2 à 3 gouttes et massez doucement sur le visage.
  • Fréquence : Tous les jours après le soin nettoyant ou la lotion

L’huile essentielle d’arbre à Thé Huile essentielle star des peaux à problème, elle désinfecte plus vite que son ombre. → Comment l’utiliser?

  • A appliquer diluée dans une huile végétale au coton tige.
  • Fréquence : Trois fois par jour jusqu’à disparition du bouton.

Quels cosmétiques pour la peau acnéique ? 

Pour celles et ceux qui souhaitent se débarrasser de l'acné avec des produits naturels tout préparés, la cosmétique bio est une alternative efficace. Il n'est pas utile d'acheter un grand nombre de produits mais il est important de privilégier une routine bio adaptée pour la peau grasse.

On fera particulièrement attention à ce que le type de peau soit mentionné et on privilégia les produits certifiés bio.

L'idéal sera d'avoir un nettoyant visage pour la peau grasse ainsi qu'une crème de jour (souvent nommée crème matifiante) pour hydrater la peau et réguler le sébum. Une Eau Florale peut venir compléter cette routine bio. Par exemple l'eau Florale de Tea Tree ou l'eau florale de lavande. Elles sont astringentes et resserrent les pores après avoir bien nettoyé le visage

Retrouvez ici les cosmétiques naturels pour se débarrasser de l'acné 

Laisser un commentaire